La rééducation périnéale grâce aux boules de Geisha

Jeune femme qui a prévu une rééducation périnéale

La rééducation périnéale est souvent recommandée par les gynécologues après un accouchement. Elle permet de redonner du tonus au périnée afin d’empêcher la descente d’organes et d’éviter les problèmes d’incontinence ou les sensations de lourdeur. La plupart du temps, les sages-femmes conseillent d’utiliser les boules de Geisha.

Les boules de Geisha, c’est quoi ?

Les boules de Geisha tiennent leur origine de la cour royale chinoise. Les maîtresses du roi les utilisaient afin de muscler leurs périnées. Cela dans le but d’être de bonnes amantes. L’accessoire doit cependant son nom à l’usage qu’en ont fait les geishas japonaises. À l’époque, les boules étaient en pierres semi-précieuses comme le jade ou le cristal.

Les boules de Geisha peuvent se présenter avec une ou deux boules. Les deux sphères sont reliées par un cordon. Toutefois, pour les deux types, une ficelle est toujours attachée à l’extrémité pour pouvoir bien les positionner ou les retirer de l’intérieur du vagin. Les boules de Geisha peuvent être de 2, 3 ou 5 cm de diamètre pour un poids d’environ 60 g.

Comment utiliser les boules de Geisha pour la rééducation périnéale ?

L’utilisation des boules de Geisha est relativement simple. Il suffit d’être confortablement allongé sur le dos puis d’introduire délicatement les boules. Afin de faciliter un placement naturel et confortable, il est recommandé de faire de légères contractions du périnée. Pour accentuer l’effet des sphères, il est conseillé de les enfoncer profondément dans le vagin, en n’hésitant pas à s’aider d’un doigt pour simplifier la mise en place. Il faut veiller à laisser dépasser le cordon pour faciliter le retrait des boules. Par ailleurs, le vagin doit être lubrifié pour recevoir l’accessoire. Un lubrifiant peut être utilisé en complément, surtout en cas d’allaitement ou de ménopause, quand les parois vaginales sont plus sèches.