Existe-t-il une thérapie pour soigner l’accumulation compulsive ?

résultat d'un probleme d'accumulation compulsive

Ressentir de l’angoisse à l’idée de se débarrasser de divers objets, voici ce que qu’est le syndrome d’accumulation compulsive. Il s’agit d’un trouble psychiatrique dont la principale caractéristique est l’incapacité de se débarrasser de ses biens.

Définition du trouble de l’accumulation compulsive

Les personnes atteintes du trouble de l’accumulation compulsive attribuent leur incapacité à se débarrasser des choses et d’accumuler les objets. Le résultat est une accumulation désorganisée de biens qui, au fil du temps, compromet l’espace du lieu de vie de la personne sujette à ce trouble obsessionnel.

Ces patients ne peuvent pas dormir dans leur lit, s’asseoir dans leur salon ou encore cuisiner dans leur cuisine. Parfois, le désordre s’étend au-delà de la maison de l’individu et d’autres espaces tels que sa voiture ou sur son lieu de travail.

Dans les cas graves, ce trouble peut mettre en danger la santé en raison des risques d’incendie, de chutes et de mauvaises conditions de santé.

Dans ces conditions, la qualité de vie de l’individu diminue et ses relations sociales se détériorent. Parfois, la sécurité des voisins est également compromise. Dans les cas où le patient n’est pas au courant de la maladie, il peut ne pas y avoir de détresse.

Des difficultés peuvent survenir avec des contacts proches ou voisins, ou lorsque l’aide de tiers est nécessaire pour éliminer les biens, ce qui crée toujours des tensions et des conflits.

Comment traiter efficacement cette maladie comportementale ?

beau débarras

Le diagnostic est établi lors d’un entretien avec le patient, afin d’évaluer la présence du niveau de la maladie. La thérapie comportementale et cognitive (TCC) est l’intervention qui présente les preuves les plus probantes de son traitement.

Le traitement comprend généralement l’aide régulière de la famille, des amis et des organismes pour vous aider à atténuer le trouble. C’est le cas particulier des personnes âgées ou qui luttent contre des maladies qui rendent difficile le maintien de l’effort et de la motivation.

Dans le cas d’enfants souffrant d’un trouble d’accumulation compulsif, il est important que les parents participent au traitement. Au fil des années, certains adultes pensent que permettre à leur enfant de recevoir et de stocker une quantité infinie d’objets peut aider à réduire leur anxiété. En fait, cela peut provoquer le contraire, c’est-à-dire augmenter l’anxiété.

Par conséquent, en plus de la thérapie pour l’enfant, les parents ont besoin de conseils professionnels pour savoir comment réagir au comportement d’accumulation compulsive de leur enfant et comment le contrôler.

La prévention et la recherche pour soigner l’accumulation compulsive

Comme on sait peu de choses sur les causes du trouble d’accumulation compulsif, il n’existe aucun moyen connu de le prévenir. Cependant, comme pour de nombreuses maladies mentales, le traitement dès le premier signe d’apparition d’un problème peut aider à prévenir une aggravation de l’accumulation compulsive.

À l’heure actuelle, aucun médicament n’a été approuvé par l’ANSM pour traiter les troubles de thésaurisation. En règle générale, les médicaments sont utilisés pour traiter d’autres troubles, tels que l’anxiété et la dépression, qui surviennent souvent en même temps que le trouble de la thésaurisation. Les médicaments les plus couramment utilisés sont un type d’antidépresseur appelé inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS). Les recherches se poursuivent afin de trouver les moyens efficaces d’utiliser des médicaments pour traiter les troubles de thésaurisation.